• Accueil
  • > Archives pour février 2011

Archive mensuelle de février 2011

San Pe !

Ce lundi 21 février 2011.

Choisir !

sanpeou.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Choisir est un exercice plus difficile que l’on pourrait le croire…

mais il n’est pas inintéressant !

 

 

Entre nostalgie et aujourd’hui.

Ce mercredi 16 février 2011.

Une matinale au F.E.C.

  fecenphoto.jpg

 

Débat intéressant au F.E.C où j’étais invité à une de leur « Matinale » de réflexion autour du thème de l’habitat. Une demi-journée de travail animée par des intervenants les plus variés : élus locaux, associatifs, syndicalistes, universitaires et praticiens et…tout un chacun.

Le F.E.C, Foyer de l’Etudiant Catholique, est une très ancienne institution Strasbourgeoise longtemps animée par le Frère Médard.

Lieu de tous les débats de société mais aussi un Foyer résidence étudiante, un Restaurant Universitaire, c’est un des derniers en France a être géré directement par une association ; comme celui de la Gallia, à Strasbourg également géré par une association: l’AFGES.

Un double retour aux sources auprès d’une institution qui a servi de référence au fondateur de l’Université Populaire de Mulhouse, Paul Meyer et pour un des responsables que j’étais, il y a déjà longtemps, de l’Afges et de son Restaurant universitaire.

 

Marianne, la républicaine

Ce lundi 21 février 2011.

 Marianne, d’un regard !

marianneetlesups.jpg

D’un regard, Marianne, la très républicaine, protège et porte attention à l’éducation citoyenne ; depuis Condorcet disent même certains !

C’était ce  samedi à Obernai, à l’Hôtel de Ville, lors de l’Assemblée générale annuelle de la Fédération des Universités Populaires d’Alsace. Chaque année, du sud au nord,plus de 40 000 participants irriguent le réseau très dense des U.P. alsaciennes.  Une tradition qui à fait école dans beaucoup de régions de France.

 

 

 

Marie-Odile…

Ce dimanche 20 février 2011.

Voie médiane.

marieodile.jpg

Petite pause amicale lors du dernier Conseil d’Administration de Mulhouse-Habitat, un sympathique verre de l’amitié en l’honneur de Marie-Odile Lemasson, 1ère adjointe au Maire de Kingersheim. Elle vient d’être promue Chevalier de la Légion d’honneur pour son implication en faveur de l’habitat pour tous.

Chacun connaît ses engagements en particulier en faveur du difficile combat pour réussir dans la dignité la sédentarisation et l’accueil de gens du voyage dans sa commune grâce au projet intitulé « Voie médiane ».

Comme le dit si bien Jo Spiegel : une médaille méritée.

 

 

A Paris, à Mulhouse, au Drouot

Ce jeudi 18 février 2011.

 

A Paris, à Mulhouse…

Le matin, après un départ matinal pour Paris, à la Fédération des Offices publics des Hlm, pour un Conseil fédéral national, discussions sur l’avenir des Offices, leurs rôles dans la nation, la place du logement social dans l’exercice du droit au logement de qualité pour chacun… digressions et des réflexions stratégiques de haut niveau…!

Le soir retour dans un quartier des années « 20″ du patrimoine de l’Office local, Mulhouse-Habitat, pour une rencontre trimestrielle avec les représentants des associations de locataires.

Au menu : antennes de téléphone mobile qui inquiètent, plan de travaux et de maintenance annuelle, visite dans un squat de dealer au pied d’un cabinet médical…

C’est une journée ordinaire dans une vie H.l.m…

 

Faut-il en parler ?

Ce mardi 16  février 2011.

 

Faut-il, vraiment, en parler ?

 

Le représentant local de l’extrême-droite au Conseil Municipal de Mulhouse et au Conseil Régional d’Alsace a été convoqué au Tribunal de Mulhouse pour des propos publiés sur son blog.

Ces questions sont désormais rituelles :

Est-ce une information ? Faut-il s’en faire écho ? Faut-il publier les propos qui ont fait l’objet des poursuites même pour les dénoncer ?

N’est-ce pas toujours renforcer la posture de martyr qu’il affectionne sur le mode : « ON (qui ?) m’empêche de parler (vraiment ?), on veut me bâillonner, on veut m’empêcher de dire la vérité car je suis le seul à avoir ce courage… » ?

Cette attitude-il en fait régulièrement usage dans les « rares » séances du Conseil Municipal où il siège réellement-ces mises en scène, ces provocations délibérées deviennent ses seuls argumentaires, son fond de commerce !

Entre une juste et nécessaire dénonciation, entre l’information ou l’indifférence, face à des propos qui ne doivent pas être relayés, le choix n’est pas aisé !

 




Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Infos Bgayet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5